ARTICLES

 

Interview de Magali Norrito, cofondatrice d’Executive Profiler

Aujourd’hui un actif sur trois serait en transition professionnelle. Selon vous cette forte mobilité des actifs est-elle la preuve de l’émergence de nouveaux secteurs d’activités pérennes ou la marque d’une plus grande précarité ? 

“La méconnaissance par les actifs des secteurs porteurs et des compétences recherchées ne favorise pas toujours la stabilité. Il est donc important qu’ils puissent être accompagnés par des Conseillers en transition professionnelle exerçant toujours au sein des entreprises. Chez Executive Profiler, nos Conseillers sont eux-mêmes des dirigeants. Ils interviennent régulièrement au sein des organisations privées et publiques. Certains interviennent également au sein des grandes écoles et des universités. Ils sont totalement impliqués dans les mutations professionnelles. C’est donc plus facile pour eux d’accompagner les personnes vers des secteurs porteurs ou en tension. Notre partenariat avec AFNOR Compétences nous permet d’être encore plus pertinents dans la connaissance des évolutions du monde du travail. Nous mettons au service de la transition professionnelle une équipe multi compétences qui échangent régulièrement sur les évolutions en cours.”

 

On note que de plus en plus d’actifs ayant changé d’emploi en sont insatisfaits et cherchent à nouveau à partir.

Comment expliquez-vous cela ?

“La transition professionnelle n’est pas une simple reconversion. Elle implique souvent une volonté de travailler autrement, dans un cadre différent avec des relations plus sereines avec son environnement. Toutes les personnes, que nous accompagnons, souhaitent un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée. Et ce qui a beaucoup changé c’est que maintenant cette demande est autant présente chez les hommes que chez les femmes. Il n’y a pas que le monde du travail qui est en mutation ! Aujourd’hui on ne peut plus traiter le développement professionnel sans considérer le développement personnel.”

 

Comment faites vous pour répondre à ce double objectif de développement personnel et professionnel ?

“Nous accordons un temps important à la connaissance de soi et des autres. Nous envisageons l’accompagnement à la transition professionnelle comme une vraie formation. Les personnes en transition doivent acquérir de nouvelles compétences comportementales pour réussir à s’adapter à un monde en pleine mutation. Et pour ce faire, le mieux est de partir de son Talent psychologique car ainsi nous réussissons sans nous contraindre. C’est la condition pour être performant plus longtemps.”

Quels sont les profils des personnes en transition professionnelle que vous recevez ?

“Les profils ont beaucoup évolué ces dernières années. Nous voyons arriver une population plus jeune, plus diplômée, plus masculine. Cela veut dire que la transition professionnelle est de plus en plus un choix personnel. La possibilité d’une prise en charge par son Compte Personnel de Formation a sans doute été un appel d’air. Mais surtout nous voyons que les actifs ont compris que leur avenir professionnel dépendait d’eux-mêmes. Nous allons vers la flexisécurité, c’est-à-dire que chaque individu se sent responsable de son évolution professionnelle.”

Quelles sont les conséquences pour vous dans l’accompagnement de ce nouveau public ?

C’est un public plus exigeant, bien informé, souvent pressé car encore en poste. Donc il faut en face mettre des Conseillers particulièrement compétents et agiles. Il faut aussi adapter les accompagnements. C’est pourquoi nous proposons des packs selon les besoins plus ou moins importants en suivi. Nous démarrons sur un pack Booster de 13 heures de conseil et de formation et nous avons aussi un pack de 34 heures. Pour les créateurs ou repreneurs d’entreprise nous allons jusqu’à 41 heures .

Executive Profiler est également un organisme de formation. En quoi cela est-il un plus pour conseiller les actifs dans leur transition professionnelle ?

“Transition va avec transmission. Nous sommes des professionnels de la transmission du savoir. Nous avons l’avantage d’être en avance sur les méthodes pédagogiques. Nous embarquons dans la transition professionnelle les techniques de la classe inversée grâce à notre Learning Management System. Cela permet une très grande souplesse dans la conduite de l’accompagnement qui se fait à distance aux heures possibles pour l’apprenant. Notre objectif est de favoriser l’autonomie tout en préservant un lien privilégié entre la personne en transition et son Conseiller.”

L’Insee a annoncé un nouveau record de création d’entreprise en 2020. Pensez-vous que cette tendance va se poursuivre ?

“Tout d’abord le record est relatif car il est dû à la création de micro entreprises. Mais cela confirme bien la tendance des actifs à prendre en charge leur avenir professionnel.” 

De nombreuses formations gratuites sont déjà dispensées par des institutions nationales ou régionales pour les créateurs et les repreneurs d’entreprise. Comment vous démarquez-vous ?

“Pour ce public nous distinguons les créateurs et les repreneurs car ils ne sont pas confrontés aux mêmes problèmes. C’est pourquoi, nous proposons des accompagnements différents. Ensuite nous ne faisons que de l’individuel parce que chaque porteur de projet est différent et spécifique. Surtout, nous mettons en face des Conseillers eux-mêmes dirigeants. Et cela fait toute la différence.” 

Si je souhaite en savoir plus que dois-je faire ?

“Vous pouvez déjà démarrer grâce à notre formation gratuite. Il vous suffit pour cela de vous connecter notre site web www.executiveprofiler.fr

Vous pouvez aussi échanger directement avec un de nos Conseillers au 0674515985 pour expliquer vos besoins et être orienté vers le bon pack et le mode de financement possible.Une fois votre choix fait, vous démarrez quand vous voulez. C’est très souple.”